entretien de votre chaudière gaz

L’entretien de votre chaudière gaz naturel

Vous avez une chaudière gaz naturel ? Propriétaire ou locataire, saviez-vous qu’entretenir votre chaudière chaque année est une obligation légale  ?

 

Cela permet d’assurer un fonctionnement de votre chaudière en sécurité. C’est aussi un moyen simple de vous aider à réaliser jusqu’à 12% d’économies d’énergie  !

Pour votre visite d’entretien, nos plombiers chauffagistes   sont près de chez vous.

5 bonnes raisons d’entretenir ma chaudière

Je respecte l’obligation légale d’entretien(1),

Je suis couvert en cas de sinistre (les assurances me demanderont cette attestation)

Je ne néglige pas ma sécurité (un bon entretien permet de détecter les fuites de monoxyde de carbone)

J’allonge la durée de vie de ma chaudière (ça paraît évident, mais on préfère le dire !)

J’évite les risques de panne

Decouvrez les forfaits atelier des artisans

Les atouts d’Atelier des Artisans :

 Des techniciens proches de chez vous partout en France

20 ans d’expertise dans l’entretien de chaudière QualiSAV

Une formule sur-mesure : visite annuelle, dépannage et fourniture de pièces de rechange

 

entretien chaudiere

 

Comment se passe un entretien de chaudière ?            

 Le type de chaudière

Qu’elle fonctionne au gaz, au fioul, au bois ou encore au charbon, votre chaudière doit obligatoirement être contrôlée une fois par an. Vous ne couperez donc pas à la visite d’un chauffagiste ! Alors, pour pouvoir briller un peu quand il arrivera chez vous, et surtout vérifier que tout se passe bien, voici comment va se dérouler la visite d’entretien de votre chaudière.

Comment se passe un entretien de chaudière ?

Quel modèle de chaudière choisir pour mon logement ?           

Au gaz naturel, au fioul, à bois… Basse température, à condensation, hybride… Modèles et technologies de chaudière ne manquent pas.

Quel modèle de chaudière choisir pour mon logement ?

Changer de chaudière ? Rien de plus facile !     

Avec les premiers froids, vous avez envie de vous retrouver bien au chaud chez vous. Et si c’était l’occasion de changer de chaudière ? Très performantes, les chaudières à condensation permettent de réaliser d’importantes économies d’énergie. Et contrairement aux idées reçues, changer d’installation, c’est très simple. Suivez-nous pour en savoir plus.

Changer de chaudière ? Rien de plus facile !

Les étapes pour bien choisir sa nouvelle chaudière       

 choisir sa chaudière

En quelques clics, avec le simulateur « Choisir sa chaudière », vous pouvez obtenir une sélection de chaudières adaptées à vos besoins et les comparer suivant plusieurs critères. Suivez le guide !

 

Les technologies existantes

Les chaudières basse température : contrairement aux chaudières ordinaires, les chaudières basse température chauffent l’eau au plus juste des besoins.

Installation : elles sont idéales pour les petits appartements, mais réclament des radiateurs de grande contenance, en fonte par exemple, qui diffusent mieux la chaleur que de petits modèles en acier.

Économies d’énergies : de 12 % à 15 % par rapport à une chaudière ordinaire*.

Rendement : 90 % pour une chaudière gaz**.

Budget : 3 000 à 4 500 €. Les chaudières basse température ne donnent plus droit à un crédit d’impôt***.

* Source : ADEME

** Source : Direction de la Recherche et de l’Innovation de ENGIE

*** Source : Notre Temps (“Changer de chaudière, le meilleur choix” 2012).

Les chaudières à condensation : les chaudières à condensation “récupèrent” la chaleur des fumées à 180 °C issues de la combustion du gaz ou du fioul, puis réchauffent l’eau du circuit de chauffage.

Installation : elles réclament de gros radiateurs, des radiateurs basse température ou des planchers chauffants. Dans le cas d’un chaudière au fioul, un modèle avec sonde extérieure de régulation est vivement conseillé.

Économies d’énergie : jusqu’à 35 % par rapport aux vieilles chaudières, 15 à 20 % par rapport aux chaudières ordinaires, 5 % par rapport aux chaudières basse température*.

Rendement : 105 à 110 %**

Budget : 2 000 à 7 000 €***. Les chaudières à condensation donnent droit au crédit d’impôt.

* Source : Leroy Merlin

** Source : QuelleEnergie.fr (2014)

*** Sources : QuelleEnergie.fr (2014), Notre Temps (“Changer de chaudière, le meilleur choix” 2012)

 

Les systèmes hybrides : les systèmes hybrides sont composés d’une pompe à chaleur (PAC) fonctionnant en priorité et d’une chaudière à gaz ou fioul, qui se déclenche seulement par grand froid ou pour produire une grande quantité d’eau chaude sanitaire.
Installation :  l’installation dépend du type de pompe à chaleur choisi. Une PAC air-eau se branche directement sur le réseau de chauffage central existant. Il existe aussi des modèles packagés regroupant les deux unités

Économies d’énergie : 10 % par rapport à une chaudière à condensation*

Rendement : de 100 à 300 % pour la pompe à chaleur** ; variable selon la chaudière choisie.

Budget : à partir de 9 500 € pour un système hybride gaz***. Les systèmes hybrides donnent droit au crédit d’impôt (majoré en cas de pompe à chaleur géothermique).

* Source : CRIGEN

** Source : QuelleEnergie.fr (2014)

*** Source : Ma Maison Eco Confort (2013 “Remplacer sa chaudière”)

Les chaudières à bois : Les chaudières à bois fonctionnent par chargement automatique de bûches ou de granulés de bois.
Installation : les chaudières à bois sont adaptées aux zones très froides en hiver et aux grandes maisons, coûteuses à chauffer.

Économies d’énergie : jusqu’à 50 %*.

Rendement : 70 à 90 %**

Budget : à partir de 7 500 € pour un modèle à bûches, de 12 000 € pour un modèle à granulés***. Les chaudières à bois donnent droit au crédit d’impôt (majoré de 10 % en cas de remplacement d’une chaudière bois existante).

* Source : QuelleEnergie.fr (2014)

** Source : QuelleEnergie.fr (2014)

*** Sources : Notre Temps (“Changer de chaudière, le meilleur choix” 2012), QuelleEnergie.fr (2014)

Temoignage : les avis clients sur notre installateur chauffagiste

 

source et textes engie