Vidange d’une fosse septique

Vidange d’une fosse septique

L’installation d’une fosse septique est obligatoire s’il n’existe pas de réseau collectif de collecte des eaux usées (tout à l’égout) mis à disposition par la commune.

La fosse de rétention reçoit uniquement les eaux des toilettes (sanitaires).

La fosse septique reçoit l’ensemble des eaux de toilettes et ménagères (cuisine, lavage).

Les eaux de surface (pluviales) y sont proscrites dans les deux cas.

  Rôle et fonctionnement d’une fosse septique  

La fosse septique est composée de deux compartiments, munis de déflecteurs (plongeurs ou raccord en T). Ces derniers sont là pour empêcher le passage direct des eaux brutes dans l’élément épurateur (drainage). Les matières solides se déposent au fond et les matières légères flottent à la surface sous forme d’écume.

La décomposition se fait grâce aux matières organiques contenues dans les eaux usées. Ces matières subissent une fermentation anaérobie basique que l’on appelle « digestion ».

Cette dernière entraine la production de gaz carbonique, d’hydrogène sulfureux et de méthane. À la surface, les bulles entraînent les particules de boue (matières légères) qui vont former une croûte appelée « chapeau ».

Le système est ainsi conçu pour que les boues et écumes demeurent dans la fosse et qu’uniquement la portion liquide soit acheminée vers l’élément d’épuration (drainage). Ce liquide s’épanche ensuite naturellement dans le sol.  
Vous Voulez commenter ? Vous avez des Questions ? [contact-form-7 404 "Not Found"]